Bienvenue en Alsace et ailleurs :)

Bienvenue en Alsace et ailleurs :)
Merci pour vos commentaires et vos visites.

*


23 mars 2012

Confidences sur... les aliments


J'ai pris beaucoup de retard dans la mise à jour de mon blog ces derniers temps, étant accaparée ailleurs, il n'est pas toujours facile de pouvoir tout concilier. Pour commencer quelques petits changements sur le blog pour fêter la venue du printemps même si celui-ci se fait encore très discret, peu importe, les journées rallongent déjà et c'est tant mieux.

Il y a quelques temps déjà, j'avais une folle envie de manger des crudités, vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point, cette envie s'est fait tellement pressante que je n'ai pas hésité à me préparer des crudités maison surtout après avoir mangées goûtées celles qu'on m'a servies ICI.
Il n'y a pas à dire, il faut vraiment se poser la question sérieusement si l'alimentation qu'on sert aux malades dans les hôpitaux est faite pour les retaper ou les affaiblir un peu plus. Je crois bien que ce serait plutôt la deuxième solution, il y a de quoi partir en courant si on le pouvait. Je me demande même si les aliments sont goûtés lorsqu'ils sont préparés :(, je ne le pense pas. Rien de mieux qu'un séjour à l'hôpital pour commencer un régime :)) ça oui, pourtant proposer des repas simples, bons qui ont du goût, ce n'est pas bien compliqué, ils devraient faire partie intégrante d'un traitement de qualité mais restrictions budgétaires et manques de moyens obligent :(.

Malheureusement il faut se l'avouer, ce constat est généralisé, il faudrait vraiment que cela change dans le futur. 
Comment aimer cela 
Je m'abstiens de vous donner le détail du repas, la photo parle d'elle-même.  

Je pense que ce n'est pas parce qu'on est hospitalisé, qu'il faut nous servir n'importe quoi : des plats sans goût, sans saveur : des légumes nageant dans l'eau ou avec un goût sans aucun rapport avec l'aliment qui est servi comme c'était le cas pour les crudités, ces carottes m'ont laissé un souvenir amer dès la première fourchette, impossible de les manger :(. 

Le seul plaisir restait celui du petit déjeuner :) vous me direz c'est déjà pas mal non ;). 

Mais bon revenons à nos moutons :) !!

Voilà pourquoi la première chose que j'ai faite à mon retour, (après quelques jours  plutôt désagréables suite aux effets du traitement), ce sont des salades toutes simples mais tellement différentes au niveau du goût et pas seulement visibles à l'oeil, cela n'avait rien à voir du tout !!. 

Je me suis régalée comme jamais même ma moitié n'en revenait pas (lui qui n'aime pas les carottes), pour moi c'était tout simplement divin et je n'exagère pas !!!! 

Difficile de vous expliquer comment un plat on ne peut plus banal peut vous procurer autant  de plaisir tout simplement parce qu'il a le goût de l'aliment et pas de l'emballage qui l'entoure. Voilà un de mes petits moments de bonheur que j'ai follement apprécié à mon retour :). 

Manger des plats qu'on aime quand ils viennent d'être préparés,  sont des privilèges qu'on peut s'accorder quand on ne travaille plus ou lorsqu'on dispose de temps, (ce qui n'est pas toujours évident pour tout le monde) mais se préparer de bons petits plats en plus grande quantité quand il est possible de le faire pour en doubler le plaisir ensuite, permettra déjà de gagner du temps en cuisine les jours suivants et cela, c'est à la portée de tout le monde.

Consommer des fruits et des légumes frais ou en fonction des saisons, 
essayer de manger des produits de qualité 

autant que possible quand ils ne sont pas trop chers, est toujours préférable et meilleur pour la santé que tous ceux proposés dans les supermarchés, emballés sous vide contenant trop de sucre, trop de sel, trop de matières grasses contenant des conservateurs de toutes sortes pour en prolonger la conservation, des épaississants et des colorants naturels mais plus souvent artificiels leur assurant un plus bel aspect mais dont beaucoup ont un impact certain sur la santé :(.

Même si je peux comprendre qu'à certains moments il est inévitable de s'en passer complètement car il y en a vraiment partout (même dans les médicaments que l'on prend) sans qu'on le sache vraiment, en limiter la consommation dans les aliments est préférable et  pourquoi pas en les préparant soi-même :) c'est certainement la meilleure des solutions pour en connaitre parfaitement le contenu ;).

2 commentaires:

  1. tout à fait d'accord avec toi pour la bouffe à l'hôpital! j'ai eu l'occasion de faire un stage dans les immenses cuisines d'un hôpital...ça n'a plus rien à voir avec de la cuisine...les ustensiles utilisés sont immmmmmenses......et les recettes n'ont rien à voir avec des recettes...tous les ingrédients sont utilisés avec des quantités énoooooooorme...c'est effrayant !
    donc pas d'amour là dedans....que de la technique....brrrrrrrrr! ça fait froid dans le dos! bon we et reposes toi !!

    RépondreSupprimer
  2. tout à fait d'accord c'est vraiment pas terrible la bouffe des hopitaux !
    bisous

    RépondreSupprimer

Merci pour la visite !

Vous aimerez peut-être